Une conférence téléphonique est prévue à Las Vegas demain vendredi 2 mai 2008 à 11h00. Mais il semble que les rumeurs qui circulaient depuis maintenant quelque mois se confirment : vous avez résisté à près de 8000 concurrents, vous êtes arrivé à la table finale du principal des World Series of en juillet prochain… vous êtes à bloc… et vous devez attendre 117 jours pour jouer cette finale.

L’ information a été publiée mercredi 30 avril sur le site USAToday.com. Selon le quotidien américain, la table finale du plus gros tournoi du monde se tiendra le 9

novembre. Quatre mois se seront écoulés entre la tenue du tournoi prévue du 3 au 16 juillet 2008. La finale serait diffusé sur la chaîne ESPN le 11 novembre, et le champion du devra attendre ce jour fatidique pour être enfin couronné.

Ce stratagème devrait apporter un touche dramatique supplémentaire à l’évènement et faire mieux connaître les neufs qualifiés pour la finale. Objectif : booster l’audimat de la chaîne ESPN et la soigner la popularité de l’évènement. Le producteur de l’émission, Jamie Horowitz interrogé par USA Today mercredi, ne s’en est pas caché: « Le champion sera couronné ce jour la. Nous attendons avec impatience la mise en place de ce nouveau format. »

Cette information, ou du mois sa rumeur, circulait depuis les WSOP 2007, parmi les organisateurs des World Series. Ces derniers insinuaient qu’un déplacement de la date de la table final du tournoi principal ne serait pas étonnant vu les contraintes logistiques de l’évènement.

Avec plus de quatre mois de préparation, et quatre mois pour que le public puisse découvrir les neufs derniers acteurs, ce bouleversement dans le calendrier promet d’amplifier l’effet dynamique des World Series. Cette originalité pour les WSOP, et pour le monde de poker dans son ensemble, raisonne comme un coup de tonnerre.

Cette nouvelle mise en scène mettra à l’épreuve les nerfs des finalistes qui devront attendre plus de quatre mois pour savoir si leur vie changera en partie ou du tout au tout. Pour avoir une petite idée des sommes en jeu, l’été dernier lors du tournois principal des WSOP 2007, Philip Hilm avait finit à la 9e place et remporté 525,934$. Ce qui est bien loin des 8,25 $ millions de dollars empochés par le champion WSOP 2007 Jerry Yang dans la même nuit.

Imaginez-vous donc entrer dans votre lit tous les jours pendant quatre mois sans savoir si vous allez vous réveiller avec 500k $ ou $ 8 millions. Cela pourrait vous faire passer quelques nuits blanches aux protagonistes de la table finale.

Enfin, un détail : prenons le cas où un joueur tombe malade, décédé ou se trouve dans l’impossibilité de jouer le 9 novembre pour quelque raison que ce soit. Que se passera-t-il ? Les règles des tournois WSOP seraient tout simplement appliquées. Le tapis du joueur serait maintenu et ses blinds décomptés, ce qui serait assez cocasse. Qui voudrait être connu comme le joueur qui n’a pas pu battre le gars qui ne se présente pas ?

d’après un article sur pokernews.com