Prize :    $1,735,020

Entrées: 85   

Rebuys & Add-ons: 272

table finale dans cette 18 et du beau monde il reste 6 joueurs

clique sur les photos pour voir les profils

 

dont :                      chips

 

Erick Lindgren        1,450,000 

 

 

 

Tom Schneider       413,000    

 

 

 

Mike Matusow        565,000   

 

 

Barry Greenstein    679,000 

 

 

Jeffrey Lisandro     525,000  

 

 

 

 

Tony ‘G’ Guoga  termine 6ème remportant $78,075 

 

 

 

David Benyamine  termine 7ème remportant $58,990

 

 

 

 

que du beau monde dans cette table finale de grand joueurs

 

 

 

le No-Limit 2-7 Draw :

 

 

On y joue de la même manière que l’ancien à 5 cartes fermées

On démarre comme au Hold’em, avec le bouton, la petite et la grosse blind,

chaque joueur se voit distribuer 5 cartes face cachée,chacun doit décider s’il mise ou non, puis vient le tour des tirages,

on peut aller jusqu’à changer toutes ses cartes, ou vous pouvez garder les 5 bien évidemment (action dénommée « stand pat »).

Il y a un premier tour de mise, suivi d’un premier tirage, puis un deuxième et enfin un troisième tour de mise qui se conclut à chaque fois par un tirage.

Le but est l’exact opposé de la plupart des jeux, c’est-à-dire qu’il faut essayer de former la pire main possible !

Les quintes et les couleurs comptent, donc la meilleure main possible est 2-3-4-5-7 avec au minimum deux couleurs. Afin d’être en mesure de lire la main, vous devez toujours commencer par la plus grosse carte,

par-exemple 3-4-6-7-8 est une meilleure main que 2-3-4-5-9 parce que le 9 est la carte la plus élevée.

Les As comptent toujours pour le haut, c’est d’ailleurs la carte que personne ne veut voir.