cela c’est passé a  

 

La cellule Contrôle de la des de hasard, 
est au domicile privé d’un de Profondeville.

Celui-ci organisait, chez lui une partie clandestine de .

Treize personnes étaient assises à la table.

 

Les treize personnes ont toutes été privées de liberté et amenées,

pour audition, au commissariat de Fosses-la-Ville.

L’organisateur a été présenté au juge d’instruction et placé sous mandat d’arrêt.

Les joueurs prétendaient que les policiers n’avaient pas le droit : ce qui est faux !

car la loi du 7 mai 1999 leur donne l’autorisation d’investir

de jour comme de nuit un lieu privé où se dispute un jeu de hasard ,

après avoir obtenu un mandat délivré par un juge de police (ici celui de Namur).

 

Parmi les joueurs âgés de 26 à 56 ans, 
se trouvaient plusieurs indépendants

mais aussi des demandeurs d’emploi ayant charge de famille.

Tout l’argent trouvé tant dans la cagnotte ainsi que dans les poches des joueurs,

soit 51.000 € a été saisi.

Les joueurs ont été relaxés après audition.

 

Le poker comme jeu d’argent n’est plus autorisé en que dans les 9 casinos agréés,

le plus proche de Profondeville étant celui de Namur.

Pour parer au pire,les policiers expressément venus de Bruxelles

avaient même prévu la présence de la DSU,ex-escadron spécial d’intervention.

 

l’article de la DH : poker clandestin

 

 

que dire de plus sur cette deux trois choses quand même:

 

que d’intervenir avec la DSU est un peu démesuré pour 13 joueurs de cartes !!!!

 

que le titre des articles dans la presse est un peu rempli de cliché

"En Belgique, la guerre est officiellement déclarée au poker clandestin"

bon ben les journalistes devraient de temps en temps ce mêler à la population

car ils deviennent comme nos politiciens des extraterrestres.

 

car depuis le temps que le passionner de ce sport (ne pas confondre avec le mot joueur)

est demandeur d’une loi plus en fait avec notre société et que nous attendons toujours !!!!

d’arrêter de faire croire que les casinos sont un endroit sans danger pour les joueurs de poker

avec leurs machines à sous (manchot voleurs) et la roulette a portée de mains.

 

maintenant je ne suis pas contre les casinos loin de là

mais, je crois que le cash-gamme ou les tournois à gros buy-in sont bien dans les casinos….

pas les petites parties pour amateur qui en plus de rien leurs rapportés

ne les intéressent pas donc le petit amateur qui voudrait ne pas

engager de grosses sommes se trouve un peu sans solution

que de jouer dans un avec le danger que cela comporte

où il n’a pas peut être envie d’aller

 

parfois je me demande vers quelle société nous allons

ou l’ont diabolise les petits plaisirs du peuple comme du temps de nos grands-parents

une société ou l’ont prend le citoyen pour une cruche

pas capable de comprendre ou de se prendre en charge

ils veulent une société aseptisée des moutons, tout ca va finir mal.

 

d’abord je trouve que l’état devrait réagir a nos vrais problèmes avec le même aplomb

perte d’emploie, délocalisation, revenu en baise, pouvoir d’achat, soin de santé etc…

car de ce coté la ils ce sont largement endormi. :-)

 

pour ce qui est du poker

 

que les tournois a gros buy-in ou cash-gamme 
se jouent dans les casinos ou ce genre de parties ont leurs places.

 

pour ce qui est des petits tournois il y a les clubs qui sont le meilleur endroit pour ça

bien sûr avec un statut spécial et une règlementation stricte

(âge 21ans, somme du buy-in 50€ max par joueurs, nombre de joueurs 100 max)

c’est un des moyens les plus sûr pour que l’on arrête de comparer le passionné de Texas hold’em

a des bandits de grands chemins !!!….

 

comment expliqué a des décideurs qu’avec une bonne gérance un peu de volonté

et de réflexion il aurait moyen de bien gérer le poker 

 

ok  ce n’est pas demain que ça vas arriver avec nos grands politiciens

qui pensent d’abord a leurs élections  et attendent qu’un problème ce passe

pour apporter leur soit disant solution miracle qui ne sert jamais à rien

qu’à compliquer ou augmenter le problème….

comme disait ma grand mère laisse les miracles a l’église :-)

 

 

petite blague sur la présence de la DSU lors de cette affaire

demain il sont réservé par l’ONEM pour contrôler les boucheries du pays

l’ONEM a rétorqué que l’ont n’est jamais assez prudent

les bouchers utilisent des couteaux tranchant :-) 

 

 

itoustef