les lectures de Yves ():

Les assortis 2-3 à V-D

A la différence des paires et des autres mains faites comme AR,

les connecteurs assortis sont des mains "à faire"

qui tirent tout leur intérêt de leur fort potentiel de tirage.

A vous de bien évaluer la force de ce tirage (cote explicite et implicite).

A vous de faire de ces petites mains de véritables machines à gagner.

 

 

Facteurs à prendre en compte pour jouer de telles mains :

a) La profondeur des ,espérer de toucher un super

et récupérer des dizaines de fois votre investissement initial.

Ne vous engagez pas dans le coup si il y a eu une pré flop

et que votre tapis restant ne représente pas au moins quinze fois le prix de la relance.

 

 

b) Position :

être en fin de parole vous permet de pouvoir avoir une carte gratuite

ou de voler le coup lorsque vos adversaires check,

d’avoir les informations nécessaires sur la cote et d’agir en conséquence,

d’obliger votre adversaire à une décision lorsque vous complétez votre tirage.

 

 

Le jeu au flop :

soit vous avez complètement raté le flop , soit vous avez touché un flop plus ou moins fort.

Dans tous les cas , c’est la texture du flop ainsi que la taille des mises de vos adversaires

qui vont décider de la marche à suivre.

 

 

Quelques cas de figure

a) Si le flop est riche (ex vous avez touché la couleur et il y a 3 grosses au flop),

n’hésitez pas à attaquer.

b) Vous avez touché un petit ou une petite quinte

ne vous précipitez pas .

c) Si vous avez touché un gros flop et qu’il y a un tirage évident 

faites de temps en temps une énorme relance au flop si vous pensez que votre adversaire

a flopé quelque chose.

Si vous flopez un tirage,les données les plus importantes dans votre grille de choix

sont la force de votre tirage,la cote immédiate qui vous est offerte ainsi que la cote implicite.

 

 

Ecrit par Jérome Van Eyll

 

 

 

mrpokeraspa club