Bonjour à tous,

 

Je vous fait part aujourd’hui du résumé d’un écrit par ,

membre de la et instructeur sur le site Dragthebar.com.

Ce résumé se situe dans la rubrique «débutant»,

ce qui veut dire que vous connaissez surement ces bases,

mais je crois qu’il est quand même préférable de vous donner un petit rappel.

 

En de

en début de parole est très difficile et peu rentable sur le long terme.

En suivant quelques consignes de prudence, il est possible, toutefois, de limiter les dégâts.

 

On appelle ‘ en début de parole’ :

les trois joueurs situés sur la gauche de la grosse blinde.

Ces joueurs ont un énorme désavantage,

ils vont devoir parler sans savoir combien d’autres joueurs entreront dans le coup.

J’ignore s’il sera un jour possible de déterminer

combien il est préférable d’avoir la au cours d’une main.

Mais soyez en certain, jouer en début de parole est très difficile à faire de manière profitable.

Avoir la position est tellement fondamental que,

si vous n’êtes pas un des meilleurs joueurs de ,

il y a très peu de mains dont vous pourrez espérer tirer profit en début de parole.

 

 

Gardez donc à l’esprit plusieurs choses et respecter plusieurs points:

 

  • Vous jouerez hors position face à la majorité des adversaires qui suivront pré-flop
  • Il n’y a que sur les joueurs de petite et grosse blinde que vous aurez la position,

    et ceux ci se coucheront généralement sur votre relance.

    A moins que ceux ci n’aient trouver une main très forte.

  • Jouez serré en début de parole
  • Il est généralement préférable de jouer serré en début de parole

    a moins qu’il n’y ait au moins un jouer très faible à la table.

    Si la table est assez coriace, privilégiez un panel serré

    composé de supérieures au 7

    et de connecteurs assortis au dessus du 10.

      

  •  Respectez les sur-relances de votre
  •  

    La plupart des joueurs ont tendance à trop s’impliquer

    dans des pots qu’ils ont ouverts par une relance en début de parole.

    S’ils sont sur-relancés par un joueur serré-agressif, soit ils surévaluent leur main,

    ce qui les amène souvent à risquer leur tapis,

    soit ils suivent aveuglément et se retrouve forcés de jouer une main marginale hors de position,

    ce qui est généralement voué à l’échec.

     

  • Méfiez vous des petites paires
  • En début de parole, couchez toutes les petites paires comprises entre 2-2 et 6-6.

     

    En résumé, il faut bien avoir conscience du fait

    que ce n’est pas en jouant des mains hors position

    que vous mettrez du beurre dans vos épinards, bien au contraire!!…

    Par Fred…